Basket aux pattes / Basketopathe

L’idée derrière ce projet est la suivante : se lancer dans un tour de France semi-virtuel en courant !

Semi-virtuel, qu’est-ce-que ça veut dire ?

Ca veut dire que l’on ne va pas réellement faire le tour de France mais que l’on va parcourir la distance en courant à côté de chez nous : ça c’est le côté virtuel.
Mais ça ne s’arrête évidemment pas là.
On va se fixer des étapes, à atteindre à des dates données, tous les 200 / 250 kilomètres (une ville, un lieu remarquable quel qu’il soit…) et pour le coup on se rendra sur place : ça c’est le côté semi !

Pourquoi faire ça ?

Simplement afin de se motiver à sortir 3 ou 4 fois par semaine pour avaler des kilomètres.
Avec ce projet, chaque sortie nous fait parcourir du pays : d’abord sur une carte et dans notre tête, et c’est déjà pas mal, et ensuite via les étapes que l’on fera réellement sur place.
La traversée d’une ville, dans laquelle on a jamais mis les pieds, et que l’on a mis des mois à atteindre virtuellement, c’est quand même une sacrée récompense !

Se lancer dans cette aventure à plusieurs, ça serait pas plus sympa ?

Si ! Ca donnerait une toute autre dimension au projet : on pourrait se tirer la bourre, se motiver les uns les autres, discuter des chemins à suivre, se donner des conseils, partager nos récits d’aventure (tantôt imaginaires, tantôt réels)…

Et concrètement, ça va marcher comment ?

Si l’idée générale est là, il reste pas mal de points à éclaircir : comment fédérer des coureurs de niveaux différents dans une même aventure, comment faire au mieux pour permettre à chacun de remonter ses kilomètres parcourus…

Et l’idée, elle sort d’où ?

Le projet est directement et librement inspiré du premier tour du monde en appareil de fitness, par Tof. Le blog vaut vraiment le coup d’oeil, c’est juste trop marrant. website analysis in seo . cheap accommodation